Accueil MSH-Alpes

Biblio

Ceux qui n'y vont pas et ceux qui n'en veulent plus

Version imprimable
TitreCeux qui n'y vont pas et ceux qui n'en veulent plus
Type de publicationJournal Article
Année2001
AuteursDutercq, Yves
Autre titreEnfances & Psy
Volume4
Numéro16
Pagination114-119
Date détaillée2001/11
Catégorie

Bibliographie thématique

Mots-clésEducation
Résumé

Cet article propose une reproblématisation de la question du non-recours à l’école à partir des premiers résultats d’une recherche en cours « Le non-recours aux services de l’État », soutenue par la Direction générale de l’administration de la fonction publique et pilotée par le cerat (Institut d’études politiques de Grenoble).
Le non-recours à l’école standard peut être lié à la marginalisation ou à l’exclusion sociale, à un refus de la scolarisation traditionnelle au profit d’un enseignement à la maison, ou au choix de formes de scolarisation collective dans des écoles expérimentales ou religieuses, sans oublier la recherche d’un appui à la scolarité sous forme de cours particuliers. À l’époque supposée du « tous à l’école », le non-recours attire l’attention sur un rapport à l’école devenu critique qui résulte d’un double sentiment d’inutilité et d’ennui et que l’on trouve aussi bien chez les exclus que chez les consommateurs. Pour faire pièce à cette évolution dangereuse, l’urgence est de chercher à reconstruire une école à la fois utile et intéressante.

Languesfre
URLhttp://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=EP_016_0114
DOI10.3917/ep.016.0114
LocalisationDisponible à ODENORE (Site de Constantine - Grenoble)