Accueil MSH-Alpes

Article

Le chiffre de l'été 2017

Version imprimable

"La barrière de la langue, un frein à la connaissance du droit et de l'institution judiciaire à Mayotte et en Guyane : Mayotte, 40% des mahorais ne parlent pas la langue française." Source : Avis sur l'accès au droit et à la justice dans les outre-mer, essentiellement en Guyane et à Mayotte. CNCDH, 22/06/2017.