Urgence sociale et catégorisation des publics : les "roms migrants" sont-ils des "sans abris" comme les autres ?