Le non-recours à l'APE : analyse micro-économique