Accueil MSH-Alpes

Antoine Rode

Version imprimable

Adresse électronique :

Tél. :

04 76 82 73 09

Fax :

04 76 82 73 01

Adresse

ODENORE / MSH-Alpes
BP 47
38040 Grenoble Cedex 9, France

Enseignements

Membre du collectif SOIF de connaissances.

Intervenant régulier dans des écoles formant aux métiers du travail social ou de la santé (ESSSE, IFTS, IFCS), des masters universitaires (Sciences-po Grenoble, IAE de Grenoble, Faculté d'économie de Grenoble)

Activités de recherche

Profil

Sociologue de formation, titulaire d’un doctorat en sciences politiques (sous la direction de Philippe Warin), Antoine Rode est chargé de recherche à l’Odenore depuis juin 2016. Sa collaboration avec l’équipe est ancienne, puisqu’il a été stagiaire en 2005 puis a réalisé sa thèse au sein de l’Odenore, sur le non-recours aux soins des populations précaires. Entre temps, Antoine Rode a occupé plusieurs postes au sein d’une collectivité territoriale et d’un centre communal d’action sociale, ce qui l’a amené à travailler sur différentes politiques publiques. Il a également exercé des missions de recherche au Québec, notamment sur l’évaluation de la politique du « Logement d’abord » avec l’équipe du CREMIS.

Au sein de l’Odenore, Antoine Rode participe à différents programmes de recherche et intervient en formation initiale et continue (Instituts de travail social ou de formation des cadres de santé, Collectif Soif de connaissances, Masters à l’Université Grenoble Alpes…). Ses thèmes de recherche portent principalement sur l’action publique locale, qui s’organise face aux phénomènes de non-recours, et la réception des politiques publiques par les publics. Les recherches auxquelles il participe s’inscrivent dans différents domaines comme les inégalités sociales, les politiques de santé et d’autonomie, le logement ou encore la mobilité.

Parcours

Chargé de recherche, Observatoire des non-recours aux droits et services – Depuis 2016

Collaborateur technique au cabinet du Maire, Ville de Grenoble – 2015-2016 (5 mois)

Chargé de mission Action sociale, Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Écologistes – 2015 (3 mois)    

Chargé d’études, Initiative 1,2,3 Go ! Longueuil (Canada) – 2015 (3 mois)           

Chargé de recherche, Auto-entrepreneur (Montréal, Canada) – 2014 (6 mois)                            

Responsable de l’observation sociale et territoriale, Ville et Centre Communal d’Action Sociale (Grenoble, France) – 2011-2014 (2 ans et 8 mois)

Chercheur post doctoral, Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et les pratiques alternatives de citoyenneté (Canada) – 2011 (7 mois)

Chargé d’évaluation, Fondation nationale de gérontologie – 2010 (3 mois)

Participation à des programmes en cours :

« Mesurer le non-recours en Europe. Scènes de production et méthodes employées dans 5 pays européens ». Etude financée par la DREES. 2020-2021

Le non-recours parmi les personnes accueillies au Secours Catholique. Etude réalisée avec le Secours Catholique-Caritas France, 2019-2020

La réception de l'offre d'habitat destinée aux gens du voyage, Métropole de Lyon, 2019-2020

Construction d’un Baromètre portant sur la précarité énergétique, ses liens avec la santé et le non-recours, dans l'agglomération de Roanne, Chaire HOPE (Fondation Grenoble INP), 2019-2020

 

Participation à des programmes réalisés :

Accès aux droits et barèmes sociaux. Recherche financée par la DREES. Avec Philippe Warin, Dominique Mansanti, Manon Pesle, Christine Olm.

Analyse des besoins sociaux, Ville de Crolles. Avec Nasta Belhumeur.

La compensation du handicap psychique face au non-recours. Programme de recherche avec la CNSA. Catherine Chauveaud, Antoine Rode, Philippe Warin.

Accompagnement scientifique et évaluation de l’expérimentation relative à la mise en place d’un dispositif de détection du renoncement en matière de santé et d’action pour accompagner les publics fragiles dans leurs parcours de soins. Programme de recherche avec la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CNAMTS). Avec Héléna Revil, Philippe Warin, Nathalie Blanchet.

Les interventions en faveur du logement des personnes défavorisées : origine, développement et mutation. Recherche coordonnée par René Ballain. Avec Manon Pesle.

Vigie et surveillance de l'itinérance. Méthodologie, outils et usages. Programme de recherche sur la pauvreté et l’exclusion sociale Phase 3 (volet Synthèse des connaissances), du Fonds de recherche Société et culture du Québec. Avec Roch Hurtubise.

La motilité des personnes en insertion. Recherche réalisée par Mobil’Homme, pour le compte du Forum des vies mobiles. Avec Vincent Kaufmann, Stéphanie Vincent, Emmanuel Ravalet.

Evaluation du non-recours aux minima sociaux et aux soins des personnes en situation de précarité sociale. Evaluation réalisée par Pluricité, l’Odenore et Vizget, pour le compte du Comité d’Evaluation et de Contrôle des politiques publiques (CEC) de l’Assemblée nationale.

« Chez soi » : Projet de recherche et de démonstration sur la santé mentale et l’itinérance de Montréal. Avec Christopher McAll, Pierre-Luc Lupien, Aimée Fleury et Marc-André Ménard.

Etude de la pertinence des outils d’évaluation multidimensionnelle utilisés dans les Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer (MAIA). Recherche dans le cadre du Plan national Alzheimer, coordonnée par Dominique Somme.

Le non-recours aux soins des actifs précaires. Programme de recherche « Santé/Environnement – Santé/Travail » de l’ANR. Avec Philippe Warin, Catherine Chauveaud, Carine Chatain, Stéphanie Gutton, Emilie Labbe, Jean-Jacques Moulin, Catherine Sass (CETAF).

Le non-recours aux droits et aux services. Eléments pour une grille d’analyse. Rapport de recherche pour le Cluster de recherche de la Région Rhône-Alpes n°12, coordonné par Philippe Warin.

Haut de page

Principales publications

Article paru dans une revue à comité de lecture

Rode A, 2019, « Territoires d’intervention et « systèmes d’acteurs locaux » ». Soins cadres, vol. 28, n°113, pp.19-21.

Rode A, Revil H, 2018, « Reste à charge, accès aux droits en santé et citoyenneté ». Actualité et dossier en santé publique, n° 102.

Rode A, 2009, « L’émergence du non-recours aux soins des populations précaires : entre droit aux soins et devoirs de soins ». Lien social et politiques, n°61, pp.149-158.

Articles parus dans une revue sans comité de lecture

Chatelard S, Lagabrielle D, Rode A, 2012, « Médecine, inégalités : un rôle à jouer ». Pratiques. Les cahiers de la médecine utopique, n°57, pp.78-79.

Rode A, 2012, « Être « éloigné » du système de soins ? ». Pratiques. Les cahiers de la médecine utopique, n°57, pp. 56-59.

Rode A, 2011, « Eloignement des services publics. Contraintes et sens critique ». Revue du Cremis, vol. 4, n°3, pp. 24-32.

Chapitre d'ouvrage

Mazé A, Rode A, 2019, « Adapter l’aide et l’action sociales des collectivités territoriales », in Warin P (dir.), Agir contre le non-recours aux droits sociaux. Scènes et enjeux politiques, PUG, pp. 107-124

Documents de travail

Warin P, Chauveaud C, Rode A, 2018, « Le non-recours par non-orientation. Un cas concernant le handicap psychique », Document de travail/Working paper de l’Odenore, n°24.

Rode A, 2011, « Non-recours aux soins et autonomie assumée. Récit d’enquête », Document de travail/Working paper de l’Odenore, n°9.

Warin P, Chauveaud C, Rode A, 2010, « Le non-recours aux soins des actifs précaires », Document de travail/Working paper de l’Odenore, n°2.

Acte de colloque scientifique

Rode A, 2010, « Sciences sociales et sciences médicales : formes et enjeux de leur articulation ». Texte de contrepoint de la communication de M. Charmillot et M.N. Schurmans « Les sciences sociales face au paradigme médical : une approche critique », paru dans Actes éducatifs et de soins, entre éthique et gouvernance, Actes du colloque international (Felix C, Tardif J, éd.), Nice. http://revel.unice.fr/symposia/actedusoin/index.html?id=617