Accueil MSH-Alpes

Article

Septembre 2019

Printer-friendly version

40% des enfants des familles défavorisées ne mangent pas à la cantine contre 17% des élèves issus de familles de catégories socioprofessionnelles supérieures. Le sujet est loin d’être anecdotique tant l’accès à la cantine scolaire et le fait de pouvoir manger à sa faim chaque midi conditionne la réussite à l’école (Sources : La Gazette.fr, L’école française propose-t-elle un cadre de vie favorable aux apprentissages et au bien-être de l’élève ? Rapport d'étude, menée par le Cnesco, le Conseil national d’évaluation du système scolaire octobre 2017)