Pour une approche économique du non-recours