Rester dans la rue plutôt qu'aller en centre d'urgence : comprendre le choix des sans abris