"Une action d'information pour accéder à la CMU-C ou à l'ACS"
Ce Working Paper présente les résultats d’une étude visant à analyser les effets d’une action d’information, mise en place par une Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), pour améliorer l’accès à la CMU C ou à l’ACS de ses ressortissants. L’analyse des effets a été réalisée partant d’une enquête conduite auprès des bénéficiaires de l’action de la CPAM.  Il ressort de cette étude que l’action d’information entreprise par la Caisse a été utile pour les personnes qui peuvent lire et s’approprier une information écrite mais qu’elle ne permet pas nécessairement de rapprocher de leurs droits les personnes en difficulté avec l’écrit et/ou qui ne peuvent recevoir des courriers postaux. L’étude souligne ainsi le rôle central des « intermédiaires sociaux » pour informer les personnes sur leurs droits mais bien aussi pour leur expliquer les chemins à prendre et démarches à mettre en place pour obtenir la CMUC ou l’ACS, comme d’autres prestations d’ailleurs. L’étude constate également le rôle de « relais informationnel » joués par les entourages amicaux et familiaux et, en creux, la plus grande vulnérabilité au non-recours des personnes qui ne disposent pas de cet entourage et sont dans des formes d’isolement. Les auteurs soulignent in fine les liens entre absence de complémentaire santé et renoncement à des soins.

Auteur.e.s : Catherine Chauveaud ; Héléna Revil ; Philippe Warin ; Isabelle André-Poyaud (coll.)
Date : Mai 2011