Aller au contenu principal

Quantifier le non-recours aux minima sociaux en Europe

Un phénomène d’ampleur qui peine à susciter le débat

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie, en collaboration avec l’Odenore, une étude sur le non-recours aux revenus minima garantis dans cinq pays européens ayant des niveaux de protection sociale proches : l’Allemagne, la Belgique, la Finlande, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Elle montre qu’il s’agit d’un phénomène durable et d’ampleur en Europe. Au-delà d’un état des lieux, cette étude présente les méthodes et sources de données utilisées. Elle décrit également les origines et le contexte des démarches de quantification du non-recours menées dans ces pays, avant de s’attacher à repérer les principaux acteurs et espaces de production de données. Ce travail d’inventaire permet d’analyser si certaines productions de données ont contribué à la « mise à l’agenda » du phénomène et, le cas échéant, à le qualifier et à le problématiser.

Auteur.e.s :  Céline Marc, Mickaël Portela (DREES), Cyrine Hannafi, Rémi Le Gall (ERUDITE, université Paris - Est Créteil ; DREES), Antoine Rode (ODENORE/PACTE, université Grenoble Alpes) et Stéphanie Laguérodie (CES, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Date : mars 2022

Lire le rapport

Read the summary

Publié le 22 mai 2022

Mis à jour le 22 mai 2022