Accueil MSH-Alpes

Bienvenue sur le site de l'Observatoire des non-recours aux droits et servicesEnglish

Version imprimable

Qu'est-ce que le non-recours ?

La question du non-recours renvoie à toute personne qui ne reçoit pas – qu'elle qu'en soit la raison – une prestation ou un service auquel elle pourrait prétendre. Son approche s’élargit aujourd’hui à une diversité de domaines d’intervention. Entre non connaissance, non réception, non demande et non proposition, les situations de non-recours interrogent l’effectivité et la pertinence de l’offre publique, et représentent un enjeu fondamental pour son évaluation.

Voir la vidéo de Thinkovery "Un savoir d'avance" 


Odenore

Issu d'une recherche exploratoire sur le non-recours aux services de l'Etat, le constat d'un manque d'outils de mesure et de connaissance a conduit à construire un dispositif d'observation.

Labellisé en Juin 2002 par le réseau France Qualité Publique, Odenore a été créé officiellement en mars 2003 comme dispositif du laboratoire PACTE à l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble où il participe dès 2012 à la thématique "Questions Sociales & Inégalités".

En janvier 2009, Odenore a été créé comme Equipe de Recherche Technologique par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (actuellement vers un nouveau dispositif de travail en constitution en lien avec le CNRS).

Installé à la Maison des Sciences de l'Homme-Alpes, il anime l’axe « Réception des Politiques par les Publics ». Il a initié le programme NOREDS, soutenu par l'INSHS du CNRS et le Réseau National des MSH, dont l'objectif est de construire une plateforme d'accès aux données et aux ressources concernant le non-recours aux droits et aux services. Il est membre du collectif "SOIF de connaissances".

 


 

Vient de paraître

Warin, Philippe. Le non-recours aux politiques sociales. Libres Cours Politique. Fontaine (38): PUG, 2016.

Communiqué de presse

Blanchet, N., Giffard B, L'héreder A, Meunier M, Olm C, Revil H, and Rode A. Evaluation du non-recours aux minima sociaux et aux soins des personnes en situation de précarité sociale. Assemblée Nationale, 2016.

Rapport final pour le Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques de l'Assemblée Nationale.

Participation de Pluricité, Odenore, Sémaphores et de Ch Olm (statisticienne).