Politiques d’activation et (non-)recours aux prestations sociales : repenser les dimensions objective et subjective de l’éligibilité

le 22 mars 2021
12h30-13h45
Deuxième séance du séminaire "Les Déjeuners des Observatoires" avec Émilie Rosenstein.
Cette présentation vise à saisir l’influence des politiques d’activation sur le phénomène du non-recours. À partir de la notion de « sentiment d’éligibilité » telle qu’on la trouve chez Hobson, et du modèle séquentiel de Kerr revisité, notre démarche revient sur le point de vue d’usagers d’un dispositif en particulier, celui de l’assurance-invalidité (AI) en Suisse. L’analyse met en lumière quelques effets paradoxaux des réformes actives de l’AI sous l’angle du (non-)recours aux prestations sociales.

Émilie Rosenstein est docteur en sociologie, Maître-assistante au Département de Sociologie de l’Université de Genève. Ses champs d’expertise recouvrent les politiques sociales et les politiques d’insertion professionnelle plus particulièrement, notamment dans le champ du handicap et des politiques de la jeunesse.

Localisation

À distance
VISIOCONFÉRENCE
Mis à jour le 12 mars 2021