Aller au contenu principal

Le non-recours aux soins des actifs précaires Les chômeurs de plus d‘un an ; les jeunes en insertion professionnelle

Rapport scientifique intermédiaire

Auteurs : C. Chauveaud, A. Rode, P. Warin (PACTE/Odenore), C. Chatain, S. Gutton, E. Labbe, J.-J. Moulin, C. Sass (CETAF)
Grenoble, Odenore, Juillet 2007
Collection : Étude n° 22
Langue : français

Destinataire(s) : Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Méthodes : Analyse statistique de la base RAIDE du CETAF (examens périodiques de santé des Centres d‘examens de santé de l‘Assurance maladie ; n = 600 000 personnes) ; entretiens de consultants (plus de 100).

Échelle : Nationale.

Résultats principaux : L‘objectif de cette recherche est de développer une analyse quantitative et qualitative du non recours aux soins des actifs précaires. L‘interrogation générale porte sur les relations entre « absences de suivi médical » ou « renoncements aux soins », et cumul de précarités d‘emploi, de revenus, dans le travail, et de protection sociale. Les conditions socio-économiques défavorables et la faiblesse des supports relationnels ressortent comme principaux invariants lorsque l‘on compare les deux populations

Publié le 17 mars 2021

Mis à jour le 30 mars 2021